Le patrimoine
d’un pays :
transmettre nos savoirs.

Nos collections : une histoire de passion

Terre rurale, où la campagne cultivée avec passion par des milliers d’agriculteurs a gardé un côté sauvage, la beauté du Gers se doit en partie aux couleurs dorées des champs de blé, aux étincelants jaunes des étendues de tournesols et colza, au verdoyant des lignées de vignes et champs de maïs ; Chaque saison, est en ouest, du nord au sud, le Gers vous offre de nouvelles couleurs.

Rendant hommage au travail de la terre en dévoilant la vie quotidienne des paysans de la première moitié du XXe siècle, le Musée du Paysan Gascon, vous offre sur près de 2 hectares, dont plus de 800 m2 couverts, une très riche collection de machines, d’outils agricoles et de vieux métiers.

Près de 5000 objets, glanés au fil des années grâce à la générosité des donateurs, nous plongent dans la vie d’antan.

Des outils rustiques aux plus raffinés, des travaux des champs à la vie domestique, le musée présente aussi quelques curiosités et objets insolites.

Alors si vous avez un objet de la grand-mère qui dort dans le placard, et que vous ne savez pas à quoi il sert, venez trouver la réponse !

La maison de maître

Franchissez le seuil de la maison et découvrez la vie domestique dans la campagne gasconne.

Dans cette demeure de 1850, vous trouverez également des expositions temporaires.

Le parc du paysan et des artisans

Vous vous souvenez ? Le bruit de la moissonneuse batteuse en plein été, l’odeur de l’herbe fauchée qui sèche au soleil, le bruit du marteau sur l’enclume ?

Dans cet espace en plein-air, les machines et outils vous attendent.

De la culture de la vigne jusqu’au transport en tonneaux vers les voies fluviales, découvrez la fabuleuse histoire de l’élaboration du vin et de l’Armagnac.

La maison de maître

Franchissez le seuil de la maison et découvrez la vie domestique dans la campagne gasconne.

Dans cette demeure de 1850, vous trouverez également des expositions temporaires.

Nos savoirs-faire ancestraux

Autour des moissonneuses et faucheuses, des outils aratoires anciens tout en bois aux machines motorisées, les évolutions techniques liées à la culture des céréales et du foin sont retracées.

Comment imaginer un village du 19ème siècle sans ses artisans ? Tonnelier, charpentier, tisserand, forgeron… Tous leurs outils, des plus élaborés au plus insolites racontent des savoir-faire oubliés.

Sans oublier quelques curiosités comme une arbalète à grenouille, un vélo aux roues en bois et bien d’autres surprises ! Enfin, venez flâner au cœur du verger conservatoire, de ses variétés anciennes et oubliées. Découverte pour les uns, souvenir pour les autres, personne ne restera indifférent devant les vestiges d’un passé encore proche mais pourtant oublié.

La maison du brassier

Mobilisant les bénévoles durant près de 4 ans est un bel exemple du travail accompli !

Découvrez son architecture typique et son histoire singulière !

« Reste maintenant à inciter beaucoup de visiteurs à visiter – et surtout à revisiter – un Musée du paysan gascon où il y aura toujours du nouveau, puisque les collections présentées changeront régulièrement. Elles devraient susciter ainsi l’envie de revenir, pour se plonger dans tous les aspects de la vie des paysans gascons d’autrefois. »